ICARUS PROJECT

Loury & Matthieu

L’aventure Chapitre II – DENALI a commencé !
Suivez la progression et Matthieu et Loury en direct

grâce au lien de leur tracker GPS
SUIVEZ-LES ICI !

Gravir le plus haut sommet des sept continents et les relier sans motorisation

Gravir le plus haut sommet de chaque continent, sans guide (quand la loi le permet), en style alpin et joindre les uns aux autres par tous moyens non motorisés possibles. Le projet sera divisé en chapitre réalisés au fil des années, dont les points GPS de départ et d’arrivé seront enregistrés pour assurer de relier correctement au final toutes les étapes et en faire un vrai tour du monde.

SI LE DÉFI DES SEPT SOMMETS A ÉTÉ ACCOMPLI PLUSIEURS CENTAINES DE
FOIS DEPUIS SA CRÉATION, PERSONNE N’A JAMAIS JOINT CHACUN DES
SOMMETS SANS VÉHICULE À MOTEUR.

ICARUS PROJECT utilisera tous les moyens de locomotion propres et non motorisés possibles pour parcourir les 100 000 km de son tour du monde ! À pieds, à vélo, à cheval, en kayak, à la voile, à skis, en hydrospeed etc…


The ICARUS Project

2016 : Matthieu rentre de 5 ans autour du monde où il a entre autres traversé l’Océan Pacifique à la voile, passé 6 mois dans le désert du Nullarbor en Australie avant de devenir instructeur de plongée sous-marine en Indonésie ou encore Instructeur de plongée en apnée en Egypte.

Depuis un moment à la recherche d’un projet exceptionnel qui le poussera dans ses retranchements, il décide de reprendre à sa manière le classique défi des « 7 sommets » et créée The ICARUS Project.

Les sept sommets sont les montagnes les plus élevées de chacun des sept continents. En atteindre le sommet est considéré comme un défi de l’alpinisme ; c’est à l’origine une idée de l’Américain Richard Bass datant des années 1980.

À cause des différentes interprétations des frontières continentales, il existe principalement deux définitions de la liste des sept sommets. Bass propose une première liste comportant l’Everest en Asie, l’Aconcagua en Amérique du Sud, le Denali en Amérique du Nord, le Kilimandjaro en Afrique, l’Elbrouz en Europe, le massif Vinson en Antarctique et le mont Kosciuszko en Australie.

Lui-même remporte le défi en atteignant l’Everest le 30 avril 1985. L’Italien Reinhold Messner propose une seconde liste, remplaçant le mont Kosciuszko par le Puncak Jaya, situé en Nouvelle Guinée. Son défi est remporté le 7 mai 1986 par Patrick Morrow, devançant Messner de quelques mois.

The ICARUS Project reprend le défi des 7 sommets en y ajoutant quelques difficultés. Il s’agira de faire le tour du monde, sans véhicule motorisé tout en réalisant l’ascension de chacun des sept sommets de la liste de Messner.

Les règles du projet

Pas de véhicules à moteur sur tout le tracé du tour du monde (à l’exception des moteurs de bateau dans les ports, car obligatoires). Toute distance parcourue sur le tracé à l’aide d’un véhicule à moteur devra avoir été préalablement parcourue sans moteur ou devra l’être dans l’avenir afin de valider le projet.

L’ascension des 7 sommets se fera sans assistance, sans oxygène et sans guide (quand la loi le permet). L’itinéraire entre les sommets cherchera toujours à passer par un ou plusieurs challenges intermédiaires et sera toujours une première mondiale !

En raison de son ampleur (100’000 km+ dans tous les biotopes possibles avec l’ascension de 7 des plus hautes montagnes du monde), le projet sera découpé en «Chapitres ».

Chaque année l’équipe partira plusieurs mois en expédition le long
du tracé pour parcourir une partie de l’itinéraire total et faire l’ascension d’un sommet.

Les Explorateurs de demain

EXPÉDITIONS
SURVIE
TV SHOW
INFLUENCEURS

Pour nous soutenir

Notre boutique officielle
Lien de crowdfunding